Apprivoiser l’hostilité : quelques conseils pour aménager un jardin en pente

En voyant des pentes sur un terrain, la plupart des gens pensent tous les travaux de terrassement qu’il faut faire pour un jardin accessible, la perte en matière de surface exploitable. Pourtant, aménager un jardin en pente est actuellement possible sans faire de travaux de terrassement onéreux.

A savoir avant de réaliser un jardin en pente

Aménager un jardin en pente est actuellement possible, avec la multiplicité des végétaux et des techniques pour avoir un espace agréable à vivre. Avant de faire aménagement, il est important de prendre en compte certains paramètres.

La première chose qu’il faut faire, c’est de bien connaître son terrain. Il faut savoir son inclinaison, est-ce une pente douce, raide ou très raide. La pente est-elle exposée au Nord, au Sud, à l’Est ou à l’Ouest. Ces questions sont très utiles pour pouvoir choisir les végétaux, pouvant être plantés sur l’espace, car tout cela renseigne sur l’exposition du terrain au soleil, sa capacité de retenir l’eau.

Il est aussi important de connaître la stabilité du terrain, afin de savoir, s’il a besoin d’un muret, ou bien de bois debout, ou d’autres matières plus robustes comme le béton ou des pierres naturelles.

Aménagement d’une pente en jardin

Un jardin est un coin où chacun se ressource, c’est pour cela que le choix des végétations et de l’aménagement est très important, pour que ceux qui l’utilisent puissent être à l’aise.

Pour un terrain en pente, le choix aménagement est très large, et avec un peu de créativité, chacun peut créer son coin de rêve.

La plus tendance maintenant, c’est un jardin de style japonais. Ceci consiste à créer un endroit zen. Les terrains en pente offrent une grande opportunité pour ce style de jardin. L’important ici, c’est vraiment d’utiliser le plus de matériaux naturels possibles pour se procurer du bien-être. Sur les pentes, des pierres et des rochers pourraient être posés entre les végétaux. Des allées en pierres ou des escaliers en bois debout seront à créer pour favoriser les déplacements. Avec un peu de travail, il est aussi possible de créer, un petit ruissellement d’eau qui se termine dans un petit étang.

Pour créer plus simple, le choix peut se porter sur des plantes tapissantes ou plantes couvre-sols sur toute la surface de la pente. Ceci ne requiert que peu d’entretien. En plus c’est un tapis naturel et lutte contre l’érosion.

Le terrassement en terrain, c’est-a-dire diviser l’espace en plusieurs terrasses est aussi une option pour les pentes très raides. C’est peut-être un grand investissement en temps en argent, mais cela peut résoudre les problèmes d’arrosage. Et en plus, ce style offre plusieurs espaces pour tous les membres de la famille: espace jeu pour les enfants, espace repas pour des repas en famille en plein air, espace repos, et bien d’autres encore selon vos besoins. Pour les murs de soutènement, le choix est très large: Béton, pierres naturelles, ou bien des matières recyclés comme des pneus de voiture, bouteilles ou encore des sacs de ciment. Il suffit d’avoir un peu d’imagination pour aménager un jardin en pente.

Les végétations propices sur un jardin en pente

Pour ceux qui ont choisi le terrassement comme option, pour aménager un jardin en pente, le choix est multiple. Ils peuvent faire des potagers, peuvent créer des petits jardins avec tous types de fleurs, arbustes, ou autres.

Pour ceux qui ont choisi de garder la forme de la pente, il faut choisir des végétations qui puissent retenir l’eau, résistent à la sécheresse. Les plantes tapissantes comme le thym, lierre ou bien la pervenche sont très conseilles. Les arbustes resistantes aussi sont très bien sur ces sols.

Les plantes vivaces sont aussi très recommandées par les spécialistes, car ils peuvent retenir humidité du sol et donc ralentir l’érosion du sol.

Aménager un jardin en pente, c’est travailler sur sa créativité, mais aussi avoir un coin très esthétique procurant de bien-être. Tous les éléments mis en place participeront à la beauté du jardin.

Joindre l’utile à l’agréable : nos idées pour aménager des allées de jardin
Proportion, ordre, unité, répétition : les grands principes du paysagisme