Comment choisir son tuyau d’arrosage ?

Un jardin est un décor permettant de déstresser et de se ressourcer. Bien entretenu, il embellit votre propriété tout en purifiant l’air que vous respirez. Cependant, avoir son propre espace vert n’est pas de tout repos et nécessite des entretiens réguliers. Vous devrez l’arroser fréquemment ce qui peut être lassant à la longue. Sauf si vous avez les bons outils, cela vous rendra la tâche moins fastidieuse d’où la nécessité d’un tuyau. Comment fait-on pour choisir un tuyau d’arrosage ? Il ne vous suffit que de quelques connaissances bien utiles et l’affaire est réglée.

Les caractéristiques techniques

Il faut savoir que la qualité d’un tuyau dépend de plusieurs facteurs. Selon la gamme du produit, il peut avoir une durée de vie d’une ou deux années à dix fois plus. De plus, ses performances ainsi que votre confort sont en jeu.

Il faut donc savoir avant tout les dimensions du tuyau, comme sa longueur et son diamètre. La pression supportée en sortie de robinet variera en selon ces deux paramètres. Les diamètres des tuyaux varient entre 13 et 19 mm. Sachez par ailleurs qu’un tuyau plus large est également plus lourd.

Mais les types de tuyaux sont multiples. Les tuyaux peuvent être guipés ou tricotés, ce qui les diffère est notamment le nombre de couches et de matières qui les recouvrent et donc leurs résistances aux usures. Ceux guipés sont plus souples et moins lourds par rapport aux tricotés et donc sont plus maniables. Mais la rigidité des tuyaux tricotés offre plus de stabilité.

Aussi, à des fins pratiques, on peut opter pour des gammes tout à fait différentes : les tuyaux extensibles. Ils se présentent sous deux formes : plats ou en spirale. Ils ont beaucoup d’avantages, vous n’aurez plus à vous battre contre des nœuds ou vous embêter à enrouler et dérouler pour chaque utilisation. Ils prennent aussi moins d’espace et sont peu encombrants.

Les enrouleurs ou dévidoirs

Ces instruments sont pratiques pour éviter d’éviter de se fatiguer. Ils servent à ranger et conserver le tuyau, mais permettent aussi de le transporter plus aisément. Un rangement plus compact occupe moins de place et vous perdrez moins de temps à enrouler et dérouler.

Les tuyaux d’arrosage peuvent en être directement équipés ou non. Ceux équipés ont des longueurs moins conséquentes que les autres. Mais en règle générale, la capacité du dévidoir détermine la longueur du tuyau.

Équipés ou non par contre, les catégories restent les mêmes. Un enrouleur peut être soit mural et reste fixe, soit sur chariot et donc mobile.

En permettant d’utiliser la juste longueur nécessaire à l’arrosage, ils évitent que le tuyau se fasse marcher dessus ou se frotte sur les sols rugueux. Le gain de maniabilité octroyé par ces derniers rallonge la durée de vie du tuyau en évitant son vieillissement prématuré.

Les accessoires pour tuyaux

Les accessoires sont utiles pour optimiser l’usage des tuyaux. Ceux très longs par exemple nécessitent des guides tuyaux : permettent de les fixer au mur ou au sol et protègent les zones fragiles de votre jardin.

Outils importants aussi, les raccords de tuyau. Ils ont pour but de fixer les tuyaux au robinet ou au dévidoir, ou de les rallonger selon les types de raccords utilisés. Ils sont en métal ou en plastique et s’accompagnent d’autres accessoires comme les adaptateurs, dérivateurs, embouts et jonctions.

Enfin, il existe aussi différents pistolets à monter au bout du tuyau. Ils peuvent être simples en métal ou en plastique, ou multifonctions avec régulateur de débits, gâchette de verrouillage. L’intérêt de cet accessoire est de varier le mode d’arrosage : le brumisateur pour les plantations fragiles par exemple. La poignée des pistolets facilite aussi la prise en main.

Comment entretenir un abri de jardin en bois ?
Abri de jardin en métal : avantages et inconvénients